Croisières en voilier, Skippair vous fait prendre le large en toute confiance avec des skippers pros !

Bretagne

Une escale dans le Morbihan avec Jean, skipper pro

By on 12 août 2016 | 0 comments

Elles sont les quatre perles du Morbihan. Quatre îles de caractère, postées dans l’Atlantique, au large de Vannes et Lorient. Belle-Ile-en-Mer, Groix, Houat et Hoëdic ont été taillées par la mer, polies par le vent et serties par les hommes, venus faire de cette terre un refuge. Mais comment choisir entre quatre joyaux, quand chacun brille de mille éclats ? Car ces îles mériteraient toutes autant de constituer votre prochaine escale dans le Morbihan. Toutes les quatre sont d’ailleurs à portée du continent et se prêtent à merveille à une croisière en voilier. Le dilemme est grand, mais il est de ceux que l’on prend plaisir à trancher. Jean, skipper professionnel en Bretagne, a fini, lui, par le résoudre. Si les îles du Morbihan sont des « trésors de mer » à ses yeux, alors il y a trouvé sa terre précieuse : Groix et sa côte sud, sauvage et rugueuse. C’est entre ces rochers que se niche son étape favorite dans le Morbihan, un port naturel baptisé Saint-Nicolas.   Mon escale dans les îles du Morbihan : Port Saint-Nicolas, sur l’île de Groix – Jean, skipper pro   Où se trouve le mouillage de Port Saint-Nicolas, à Groix ?   Groix est la plus à l’ouest des quatre îles du Morbihan. A une dizaine de kilomètres de la rade de Lorient, elle s’étend sur 1.500 hectares et abrite, à l’année, quelque 2.360 habitants. Port Saint-Nicolas se situe au sud-ouest de Groix, au creux de l’une des nombreuses aspérités que compte le littoral de l’île à cet endroit. La crique se trouve, en fait, diamétralement opposée à Port-Tudy, la principale porte d’accès à l’île. Les deux ports n’ont d’ailleurs en commun que ce nom : l’un, façonné par l’homme, est tourné vers la métropole et marqué par l’animation du bourg tout proche et de ses maisons colorées, quand l’autre, dessiné par la nature, fait face au large et accueille de vastes étendues de végétation rase. Port Saint-Nicolas est aussi une anse cernée par les falaises. Elle est prolongée, à l’est, par une pointe éponyme, et dominée, à l’ouest, par le Gorzed. Ce plateau aurait servi de lieu régulier de chasse et de pêche aux nomades du Mésolithique moyen, dans les années… -6000. Aujourd’hui encore, la présence humaine à...

Lire la suite

Déconnecter pendant les vacances : cap sur les Glénan, le lagon breton

By on 10 juin 2016 | 0 comments

Prendre des vacances, c’est bien. Décrocher pendant ses congés, c’est mieux. Et partir en voilier, ça aide ! Nos skippers professionnels sont là pour en témoigner : la mer facilite la déconnexion. Au fil de l’eau et au gré du vent, la navigation à la voile impose un rythme différent. Inutile de résister : le large vous emporte loin du monde. Irrémédiablement. Alors où aller pour s’évader vraiment ? Certaines escales invitent plus naturellement que d’autres au lâcher-prise. Pour les connaître, nous avons demandé l’avis de quatre skippers professionnels. Ils nous ont donné leurs destinations favorites pour déconnecter. L’une est lointaine, l’autre près d’ici, et la dernière ? Elle est tout proche des côtes françaises, et pourtant tellement dépaysante. Bienvenue aux Glénan !   Une escale aux Glénan pour déconnecter en vacances plus facilement   Inutile d’aller chercher au bout du monde ce que l’on peut trouver à la porte de chez soi. A une quinzaine de kilomètres des côtes françaises, l’archipel des Glénan ressemble… à une anomalie. « Ce sont les Antilles de la métropole », s’émerveille Jean, skipper professionnel en Bretagne. Des îlots en cercle aux plages de sable blanc, égrainés autour d’une mer aux tons bleu-vert : cet endroit enchanteur est souvent comparé à un lagon. Pourtant ici, aucune trace de corail. C’est la disposition en ellipse si caractéristique des Glénan qui forme une barrière naturelle. A l’intérieur de ce périmètre rocheux, les eaux de l’Atlantique s’écoulent paisiblement. L’océan prend alors des allures de mer intérieure. On l’appelle même « la Chambre », du côté de l’île Saint-Nicolas.   Une escale aux Glénan pour se dépayser Pour Jean, aucun doute : une escale aux Glénan aide à déconnecter en vacances. Ces îles ont pour elles d’être à la fois déroutantes de beauté et accessibles facilement du Finistère : Les Glénan sont magiques. Les couleurs de la mer sont particulières, avec des tons turquoise. Et les plages sont grandes, avec un sable fin et très clair. On a vraiment l’impression d’être ailleurs. Ce dépaysement a aussi séduit un autre de nos témoins. Basé à Bénodet, Eric, skipper pro lui aussi, navigue dans ces îles bretonnes depuis des années. Même après tout ce temps, elles sont toujours, à ses yeux, un lieu « impressionnant » à parcourir en voilier. Il est assez facile...

Lire la suite

Les îles du Morbihan en voilier vues par… Jean, skipper pro

By on 3 juin 2016 | 0 comments

Il flotte un parfum d’aventure, lorsque l’on se lance à l’assaut des îles du Morbihan en voilier. Elles paraissent en effet tellement proches du continent et en même temps, déjà, elles en semblent si loin, derrière les flots de l’océan. Que l’on ne s’y méprenne pas en effet : aisément accessibles du littoral français, Belle-Ile-en-Mer, Groix, Houat et Hoëdic sont d’abord filles de l’Atlantique. Elles en ont le charme discret et le caractère vivifiant. Façonnées par l’eau et le vent, ces quatre terres bretonnes ont aussi chacune leur identité. De Houat la douce à Hoëdic la sauvage, de Groix la mystérieuse à Belle-Ile… la belle, vous trouverez assurément votre bonheur. Reste une question en suspens, la seule qui vaille : laquelle de ces îles du Morbihan allez-vous visiter en premier ? Jean a bien une idée sur le sujet. Notre skipper professionnel a l’habitude de sillonner la Bretagne en voilier. Les îles du Morbihan font d’ailleurs partie de ses destinations favorites. A tel point d’ailleurs qu’il rêverait de s’y installer et d’y vivre à l’année. Pour le moment, il se contente de les visiter au gré de ses croisières et c’est déjà beaucoup de plaisir ! Pour Jean, la navigation en mer est en effet un « bonheur permanent » et une cure de liberté. Et comme il aime partager sa passion avec ses passagers, il a bien voulu transmettre ses coups de cœur à nos lecteurs. Car il a beau aimé parcourir toutes les îles du Morbihan en voilier, Jean a aussi ses chouchous…   Les îles du Morbihan en voilier selon Jean : Des trésors de mer aux paysages prenants et à la beauté naturelle préservée   Skippair : A quoi bon visiter les îles du Morbihan en voilier, quand il est possible de s’y rendre en navette ? Jean : Ca n’a rien à voir ! Evidemment, la navette sera plus rapide. Mais le charme de la voile est incomparable. Aller dans ces îles bretonnes en voilier, c’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable. Le trajet n’a rien à voir en termes d’agrément. Il est nettement plus intéressant au niveau plaisir ! J’ai un collègue qui habite entre Groix et Lorient. Il fait souvent la traversée avec son propre bateau et comme tous les îliens du...

Lire la suite

Une croisière en Bretagne : tour d’horizon des meilleurs parcours !

By on 23 février 2015 | 1 comment

Ah la Bretagne ! Une terre de contraste qui offre une grande variété de paysages. Au Nord, une côte sauvage, superbe, et préservée. Au Sud, une côte clémente avec de multiples escales sympathiques. Enfin, à l’extrême Ouest, des îles mythiques comme Sein ou Ouessant et le jeu des courants et marées… Voici ci-dessous un tour d’horizon des merveilles de la côte bretonne, co-réalisé avec nos skippers présents sur la région. Plus d’infos sur cette région à découvrir sur le Guide Du Routard.   Croisière en Bretagne : choisir sa destination en voilier   Croisière Bretagne Nord : une croisière rythmée par les marées Une croisière en Bretagne nord se programme avec l’annuaire des marées ! Les marées sont importantes et transforment les paysages en quelques heures. Certains ports typiques ne sont accessibles que par une écluse aux heures de marée haute. C’est notamment le cas de Paimpol ou Saint Malo. D’importants courants de marée rythment la navigation : ils raccourcissent les distances quand ils sont favorables mais ralentissent fortement la progression dans le cas contraire. Les rivages sont découpés, la mer est souvent séparée de la côte par de nombreuses roches. De nombreuses îles offrent chacune ses spécificités et méritent de s’y arrêter : Ile de Batz, Ile de Bréhat. Le mauvais temps n’est pas si fréquent et les tempêtes prévisibles permettent de se mettre à l’abri dans un port typique : Saint Malo, Saint Cast. La côte Nord a dans son ensemble plus de caractère et recèle de nombreux sites uniques comme  Ploumanac’h ou Trébeurden. Retrouvez toutes les croisières en Bretagne avec notre sélection de skippers pros. Ou cliquez sur le bouton ci-dessous pour être recontacté par l’équipage Skippair! Je veux embarquer ! La mer d’Iroise, à la pointe Bretagne : ses phares et îles mythiques La mer d’Iroise est bordée d’une côte alternant plages, falaises, dunes et rias, comme les abers que l’on trouve au nord : Wrach, Ildut, Benoit. Au milieu des rochers déchiquetés, façonnés par les tempêtes d’hivers et entourés de hautes falaises, des myriades d’îlots et d’îles, qui peuvent être visitées comme l’île de Sein  ou Ouessant. Une escale pour déguster la spécialité locale, le ragout de homard reste inoubliable. Sans oublier la bonne Guiness au pub du Ticorn au coeur...

Lire la suite
Chargement...