Croisières en voilier, Skippair vous fait prendre le large en toute confiance avec des skippers pros !

Top blog

Croisière Côte d’Azur : top 5 des destinations incontournables

By on 11 février 2016 | 0 comments

Le soleil azuréen chauffe les plages et les ports de la côte de Marseille à Menton. Dans les années 1920, Francis S. Fitzgerald salue la « magie de la chaude douceur du Sud » et raconte une Côte d’Azur élégante et ensoleillée. En été, la navigation est rendue favorable par le Ponant, un vent d’Ouest qui fait souffler une brise énergique et agréable à naviguer. Le fameux Mistral quant à lui est un vent de Nord/Nord-Ouest, et prudence, il peut énerver un peu le large… Côte d’Azur offre un panel varié d’excursions qui rythmeront vos croisières, de l’authenticité de ses îles au bling bling des super yachts… Nous avons fait pour vous la sélection de cinq destinations qui enchanteront votre croisière voilier Cote d’Azur, au gré d’escales ensoleillées et de balades sauvages ou raffinées.   Croisière Cote d’Azur : les îles d’or, Porquerolles, Levant et Port-Cros En dehors de ses authentiques restaurants, de ses galeries raffinées et de ses jardins fleuris, le village provençal de Porquerolles est entouré des plus belles plages de sable fin de la côte Varoise. Débarquez pour une excursion au sommet du fort Saint Agathe et profitez de la vue époustouflante. Faites cap sur les Mèdes, au nord-est de l’île, où le ponton de la plage de la Treille a été rendu célèbre par Jean-Luc Godard. Il y a tourné Pierrot le Fou en 1965, film emblématique de la Nouvelle Vague. Action ! À la suite du programme de la croisière, l’île du Levant est la plus verte de l’archipel. Seuls 10% de sa surface sont accessibles au public, elle est une oasis paisible comme il en existe peu! En bateau, on la contourne pour approcher au plus près un cadre floral intact. Port-Cros, la petite dernière, séduit par sa charmante simplicité. Quelques maisons de pêcheurs aux couleurs pastels, une petite église et un château s’étendent sur la baie jusqu’au for de l’Éminence. Le mouillage sur corps mort ou sur ancre est très réglementé; attention par ailleurs au faibles fonds, au sable et aux rochers.   Envie d’explorer la côte d’Azur ? Consultez nos offres de croisière ou contactez-nous ! J’embarque pour la côte d’Azur !   Croisière Cote d’Azur : Île de Lérins (archipel de 5 îles) Dans la baie de Cannes, l’archipel de Lérins est composée de...

Lire la suite

5 conseils pour votre première sortie en mer

By on 7 septembre 2015 | 0 comments

Votre première sortie en mer vous stresse un peu ? Oubliez vos peurs et vivez une expérience unique aux côtés de nos skippers pro ! Mettre les voiles, se reconnecter avec la nature vous tente bien mais vous n’avez jamais mis les pieds sur un voilier. Vous avez déjà les images de mer déchaînée, de poissons qui sautent sur le pont, des algues dans les cheveux…. STOP ! Respirez… Rien de tout cela n’arrivera, voici nos conseils pour que votre première expérience en mer vous rassure et vous revigore !   Conseil n°1 : bien préparer votre croisière ! Commencer par un petit séjour de préparation, 1 ou 2 jours avec une nuit à bord. Sur ces courts séjours, vous resterez près des côtes, en toute confiance. Découvrez toutes nos croisières à la journée ou nos croisières pour un week-end comme par exemple : une journée de voile à la Rochelle avec Marco une  journée voile en Bretagne Sud avec Gilles une croisière week-end dans l’estuaire de la Gironde avec Eric ou encore une croisière en voilier de Granville à Jersey avec Stéphane.     Conseil n°2 : vous rassurer sur le mal de mer et lire notre super article 🙂 Peur d’être malade ? Ne vous inquiétez pas, il touche seulement 25% de la population et nous avons 10 conseils et remèdes qui marchent pour vaincre le mal de mer. Notamment de respecter la loi des 5 F ! Les 5 éléments qui nous rendent sujets au mal de mer et qui sont pourtant faciles à combattre.     Conseil n°3 : pas besoin d’être un sportif de haut niveau ! Pas besoin d’avoir des abdos en béton pour hisser la voile et votre skipper sera là. Il s’adaptera à votre volonté ou non de participer à la navigation. Aucune préparation et notion de navigation ne sont nécessaires. Si vous souhaitez apprendre, votre skipper se fera un plaisir de partager ses connaissances. Vous pouvez jetez un œil à notre Dico du marin, pour apprendre encore plus vite !     Conseil n°4 : bien faire votre valise Le mot d’ordre est PETITE ! N’emportez pas tout votre dressing car l’espace est réduit sur un bateau. Prenez l’équivalent d’un bagage cabine. Les petits sacs souples sont plus faciles à ranger. Les indispensables sont une casquette ou bonnet (en...

Lire la suite

Le slow travel, une nouvelle philosophie de voyage

By on 6 août 2015 | 0 comments

Ne faudrait-il pas changer de vitesse? Repasser en seconde comme sur une route de campagne, cheveux au vent. Arrêter cette course contre la montre. Voir, ne serait-ce que l’espace d’un instant, le monde avec ses yeux d’enfants en regardant les couleurs infinies du ciel… Laisser parler sa curiosité, apprendre à se redécouvrir, voyager avec ses pensées. Éteindre son portable, se mettre en mode avion et s’évader. Se laisser envahir par la beauté de la nouveauté, s’imprégner des lieux. Écouter la mélodie des vagues et du vent, se laisser volontairement hypnotiser. Partir en croisière et prendre l’apéro en regardant l’horizon. Faire de la plongée dans les grands fonds ou tout simplement regarder les étoiles en étant au large des côtes. Se ressourcer auprès de la nature, oublier toute notion de temps, ne plus savoir quelle heure il est, réapprendre à respirer. (D’ailleurs voici un lien sur l’éloge de la lenteur.)   Prendre son temps, c’est une chose qui s’est perdue. Mais la faute à qui ? À la société ? Aux médias ? À la démarche quasi robotique et déshumanisée des passagers dans les transports en commun ? À l’hyper connectivité qui nous force à checker notre portable toutes les cinq minutes ? Ou est-ce simplement de notre faute? Après tout, nous acceptons et nous nous imposons ce rythme. Alors qu’est ce que  le « slow travel », littéralement « voyager lentement » ? C’est juste un retour aux sources. Le « slow travel » contraste avec notre mode de vie moderne et rapide. C’est une nouvelle manière de concevoir ses vacances, mais aussi de voir sa vie. Lors de son voyage on improvise au lieu de s’imposer un planning. Une comparaison avec les fast food est certes facile, mais tellement parlante: Manger vite, quitte à manger mal. Voyager vite, quitte à voyager mal.   Profiter du moment présent, voilà ce qui nous manque le plus souvent. Pourquoi ne pas stopper cette hémorragie boulimique de la consommation rapide, parfois si indigeste? Privilégier le plaisir savouré, se retrouver, prendre simplement son temps, n’est-ce pas préférable? Voilà l’alternative que propose le « slow travel ». Est-ce devenu un luxe de pouvoir juste arrêter de stresser, de profiter sans se soucier des tracas du quotidien ? S’oublier dans ses pensées, apprécier les choses simples de la vie a contrario de ce monde qui tend vers le superficiel, voilà qui...

Lire la suite
Chargement...