Croisières en voilier, Skippair vous fait prendre le large en toute confiance avec des skippers pros !

Le golfe de Saint-Tropez, vu par… Lionel, skipper pro

By on 22 juillet 2016 | 0 comments

Sur la plage abandonnée, Coquillages et crustacés… L’air est connu et la chanson synonyme d’été, de vacances et de douceur de vivre en Côte d’Azur. Elle est emblématique aussi d’une ville et d’une époque. La Madrague, titre du morceau, est le nom de la propriété qu’achète Brigitte Bardot, en 1958, sur la route des Canebiers, à Saint-Tropez. L’actrice connaît bien les lieux : ses parents venaient déjà ici en vacances, quand elle était enfant. Surtout, c’est là qu’elle est venue tourner, en 1955, le film qui allait la révéler au monde – Et Dieu créa… la femme. Alors quand BB fredonne les paroles de sa chanson en 1963, la cité tropézienne n’est déjà plus la même. Le petit village de pêcheurs est devenu l’une des destinations les plus courues de la jet-set. Elle le reste encore aujourd’hui.

Lionel, skipper professionnel sur la Côte d'Azur

Mais Saint-Tropez ne se résume pas à ses villas luxueuses ni à sa vie mondaine. Lionel, skipper professionnel sur la Côte d’Azur, goûte, par exemple, assez peu les soirées chics et le style tape-à-l’oeil de certains résidents. Et pourtant, il apprécie cette ville – et plus encore, la merveilleuse baie qui la baigne de ses eaux scintillantes. Faire le golfe de Saint-Tropez en voilier est son activité favorite. Il en apprécie les paysages, la nature, mais aussi les légendes. Féru d’histoire et fin connaisseur de la culture locale, Lionel n’est d’ailleurs pas avare en anecdotes et en récits. Et pour notre plus grand plaisir, il a bien voulu partager avec nous quelques bribes de son savoir.

 

Le golfe de Saint-Tropez en voilier selon Lionel :
Au-delà du bling-bling, un pur joyau
entre espace préservé et oralies méridionales

 

Skippair : Tout d’abord, pourquoi avoir choisi la Méditerranée pour t’installer en tant que skipper professionnel ?

Lionel : Je suis un enfant de la Méditerranée en quelque sorte. J’adore cette mer. Elle est belle, elle est, entre guillemets, chaude, et puis c’est un terrain de jeu magnifique pour naviguer en voilier. Je n’ai rien trouvé de comparable ailleurs, dans la mesure où ici, le grand large est facilement accessible. La Méditerranée est une mer relativement fermée, bordée de pays très intéressants. Donc oui, on peut dire que j’ai une petite histoire d’amour avec elle !

Le golfe de Saint-Tropez, vu du Château de Grimaud - Photo de Peter Menzel (CC BY-SA 2.0)

Le golfe de Saint-Tropez, vu du Château de Grimaud – Peter Menzel (CC BY-SA 2.0 – Flickr)

Tu es basé sur le port des Issambres en été. Tu as donc de nombreuses occasions de parcourir le golfe de Saint-Tropez en voilier. Qu’est-ce qui est à voir sur cette partie de la Côte d’Azur ?

Toute cette zone est excessivement intéressante. Commençons par la baie des Issambres. C’est le premier accès au golfe de Saint-Tropez, quand on arrive par l’est. Les Issambres sont en fait la façade maritime de Roquebrune-sur-Argens. C’est là que Florence Arthaud a appris la voile. Ce qui me permet de dire à certains, avec une pointe d’ironie, qu’il n’y a pas qu’en Atlantique que l’on sait naviguer…

Plus sérieusement, on en parle très peu, mais il existe tout un écosystème passionnant à observer autour des Issambres. A ce titre, la pointe des Sardinaux constitue un site magnifique. Cette presqu’île est classée Espace naturel sensible. Autrement dit, elle est très très protégée ! J’y emmène les vacanciers à la recherche de tranquillité et d’images de carte postale ! Personnellement, c’est mon escale préférée lorsque je navigue dans la région de Saint-Tropez en voilier.

La pointe des Sardinaux, près de Sainte-Maxime, au soleil couchant - Photo de Camille Thomas (CC BY-ND 2.0)

La pointe des Sardinaux, près de Sainte-Maxime, retrouve toute sa quiétude, au soleil couchant – Camille Thomas (CC BY-ND 2.0 – Flickr)

C’est ce côté nature qui te plaît tant à la pointe des Sardinaux ?

Pas seulement. L’endroit est aussi chargé d’histoires. J’ai connaissance notamment d’un récit de piraterie qui remonte à l’époque de Louis XIV… Il y est question de naufrageurs, installés sur une toute petite île au niveau des Sardinaux. Ils allumaient des feux, la nuit, pour faire échouer les bateaux. Mais je vous en dirai plus, si vous embarquez avec moi sur une croisière… Mais pour tout vous dire, je tiens cette histoire d’un ancien. Elle fait partie des oralies du golfe – ces contes et légendes transmis à l’oral, d’une génération à l’autre, les soirs de veillée, par exemple. Aujourd’hui, je les raconte à mes passagers, tout au long de mes navigations autour de Saint-Tropez.

 

L’intimité d’une croisière à Saint-Tropez en voilier

Justement, une fois passée la presqu’île des Sardinaux, on atteint le golfe de Saint-Tropez à proprement dit…

Et le spectacle est superbe. La baie de Saint-Tropez en voilier est tout simplement fantastique à observer. Vue de la mer, elle semble très fermée et très ronde, avec une belle collection de pins parasols qui en fait tout le tour. Du bateau, on bénéficie aussi d’un panorama exceptionnel sur la ville de Saint-Tropez et sa citadelle. Enfin, il faut bien reconnaître que ce golfe a l’avantage d’être un espace relativement préservé. La raison principale en est assez simple : les gens installés ici sont riches. Ils possèdent donc de vastes propriétés qu’ils ont les moyens d’entretenir… De la même manière, la côte n’est pas si urbanisée que l’on pourrait le penser, car le prix des terrains refroidit vite la plupart des acheteurs ! En résumé, je dirais donc que la baie de Saint-Tropez en voilier, c’est bleu et c’est beau… Il suffit d’oublier le côté tape-à-l’œil des lieux, pour savourer un petit golfe de nature assez formidable.

Saint-Tropez vu de la mer Méditerranée - CC0 Emma Blowers

Vu du golfe, Saint-Tropez dégage un charme tranquille, loin de son image bling-bling – CC0 (Pixabay)

Alors quelles sont les escales à faire dans le golfe de Saint-Tropez en voilier ?

En premier lieu, évidemment la ville qui prête son nom à la baie… On connaît l’endroit dans le monde entier, et à juste titre : Saint-Tropez est l’un des plus beaux villages de France. Un pur joyau. Encore une fois, si on excepte son côté bling-bling, c’est une cité absolument magnifique. Juste à côté se trouve la baie des Canebiers. En dehors de la présence de La Madrague, la propriété de Brigitte Bardot, à proximité, c’est là aussi un lieu superbe… et l’un des temps forts de la croisière, aux yeux de certains voyageurs : ils peuvent alors s’amuser à observer les maisons des célébrités installées sur le littoral.

Envie de voir Saint-Tropez en voilier ? Consultez nos offres de croisière ou contactez-nous !
J’embarque à Saint-Tropez !

La ville de Sainte-Maxime, en face de la presqu’île de Saint-Tropez, mérite-t-elle une escale ?

Sainte-Maxime est mon port d’hivernage ! Un très beau site avec un personnel des plus compétents. Mais la ville par elle-même ne présente pas d’intérêt particulier à mes yeux. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une station balnéaire.

Et que penses-tu de Port-Grimaud, au fond de la baie ?

Port-Grimaud est une cité lacustre. Elle est très très bondée en été. C’est donc le genre de destination où j’évite de me rendre ! Je préfère les coins plus calmes, à l’image de la pointe des Sardinaux. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, il en existe quelques autres autour de Saint-Tropez !

Dans Port-Grimaud, la Venise provençale - CC0 Benjamin Lescure

Port-Grimaud est surnommé la Venise provençale… on comprend pourquoi – CC0 (Pixabay)

Finalement, on pourrait très bien découvrir toute cette région à bord de l’une des navettes à moteur qui parcourt la baie… Pourquoi choisir de visiter la baie de Saint-Tropez en voilier ?

Les navettes ne désemplissent pas de tout l’été. C’est comme faire un trajet en autobus. Vous êtes 150 sur le bateau et on ne vous donne aucun renseignement, quand vous passez devant un site remarquable. A l’inverse, sur mon voilier, je n’accepte que dix personnes à la fois. Cela crée forcément une intimité et donne un voyage beaucoup plus confidentiel. Je fais alors participer mes passagers aux manœuvres, mais je leur raconte aussi toute l’histoire de la région, je partage avec eux les légendes locales… comme le ferait un guide touristique, en quelque sorte. Par exemple, quand je passe au large de la plage des Eléphants, à Sainte-Maxime, je leur explique que ce nom vient du créateur de Babar [Jean de Brunhoff s’est inspiré des lieux pour dessiner le départ du voyage de noces en montgolfière de Babar et Céleste, dans l’album Le Voyage de Babar, en 1932, ndlr].

Un dernier mot sur les conditions de navigation à la voile dans la baie de Saint-Tropez : comment se présentent-elles ?

Hors mistral, le régime de vent est favorable. Il permet de faire des croisières relativement tranquilles pour les néophytes. Ils peuvent manœuvrer et barrer le bateau. D’ailleurs, j’aime faire participer mes passagers, car je ne veux pas qu’ils naviguent idiots ! Par conséquent, je m’efforce toujours de leur faire découvrir cette parcelle de bonheur qu’est la voile. D’autant que la plupart n’ont jamais mis les pieds sur un bateau. J’ai aussi des enfants en colonies de vacances ou des familles qui embarquent avec moi. Il est donc important pour moi de pouvoir leur transmettre cette passion, dont j’ai fait mon métier. C’est pour cette raison que je refuse de transporter des passagers au sens propre du terme. Je préfère embarquer des participants. J’entends par là des personnes à la recherche de calme, mais qui sont également preneurs d’une petite portion d’aventure !

 

A propos du golfe de Saint-Tropez et de Lionel

On part où ? Dans le golfe de Saint-Tropez, situé dans le département du Var. Cinq communes entourent la mer Méditerranée à cet endroit, soit, du nord au sud : Sainte-Maxime, Grimaud, Cogolin, Gassin et Saint-Tropez, bien sûr ! Cette dernière compte, à elle seule, douze kilomètres de plage et quelques lieux mythiques, comme la célèbre baie des Canebiers.

Avec qui ? Lionel est skipper professionnel depuis qu’il a franchi le cap de la quarantaine. Natif du sud de la France, il navigue depuis son enfance et est resté,  depuis toutes ces années, un grand amoureux de la Méditerranée. Aujourd’hui, Lionel s’est spécialisé dans les sorties en mer de courte durée – à la demi-journée, la journée ou le week-end. Il embarque, à bord de son bateau, tout type de public, y compris les familles avec enfants. Skippair vous propose de prendre la mer avec Lionel sur deux croisières en voilier le long de la Côte d’Azur :

  • Miniature de l'offre de croisière Skippair en voilier avec Lionel dans la baie de Saint-Tropez
  • Miniature de l'offre de croisière Skippair en voilier avec Lionel sur la Côte d'Azur, au départ des Issambres

L’offre en baie de Saint-Tropez est également disponible en bateau privatisé. Pour toutes vos demandes de croisière sur la Côte d’Azur, en voilier ou catamaran, n’hésitez pas à contacter Skippair !

Un commentaire ? Une question ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement...